33 avenue François Molé 92160 Antony sophie@sophrologie-antony.com 06 10 60 50 85

Se ressourcer et révéler son potentiel

Les tensions physiques au bureau

 

Comment les tensions physiques au bureau s’installent ? Lorsque le cerveau est occupé par les tâches quotidiennes et lorsque nous sommes en hyper-vigilance ou en stress, nous ne pensons pas aux tensions physiques que nous exerçons sur notre corps et celles-ci peu à peu d’occasionnelles deviennent habituelles.

  1. Prenez une pause et écoutez votre corps. Posez une main sur votre ventre, fermez les yeux et sentez votre respiration puis interrogez-vous sur les tensions de votre corps.
  • Ressentez toutes les tensions physiques : votre nuque, vos épaules, votre bras et votre main selon que vous soyez droitier ou gaucher, vos lombaires… Détaillez chaque ressenti, nouvelles tensions, tensions récentes, type de douleurs (lancinantes, momentanées, constantes, très douloureuses… ?)
  • Faites plusieurs exercices d’étirements sur les parties tendues en inspirant profondément à chaque fois. Penser bien à souffler et à relâcher votre corps après chaque étirement.
  • Voir aussi des exercices à faire matin et soir selon la localisation de vos tensions :

http://www.journaldunet.com/management/vie-personnelle/reportage/12-exercices-pour-en-finir-avec-ces-maux-du-bureau/12-exercices-pour-soigner-les-petits-maux-du-bureau.shtml

 

2. Aménagez votre espace de travail pour les tâches précises

Vous devez passer plusieurs appels, vous devez faire des tâches répétitives, vous devez vous concentrer au moins 20 mn ?

  • Prenez le temps d’étudier une position confortable avec tout ce que vous aurez besoin sous les yeux (papier, crayons, écran…). ne croisez pas vos jambes, gardez vos talons en appui avec le sol (vous pouvez ajouter un appui  sous vos pieds pour les remonter). Masser vous les membres qui risquent d’être tendus (épaule, nuque…). Mettez un appui derrière vos lombaires pour pouvoir les reposer et garder le dos droit. Relâchez vos épaules.
  • Visualisez mentalement ce que vous avez à faire, donnez un temps qui sera ensuite suivi d’une pause où vous penserez à vous relâcher et à marcher.
  • Pour être encore plus efficace, déconnectez-vous le plus souvent possible ! Voir l’article sur la prévention du burn-out

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *